Fichier hosts

Le fichiers hosts (présent à la base dans les systèmes unix sous /etc/hosts) est la première étape pour la transposition d’un nom de machine fqdn en adresse ip.

C’est ce fichier qui est interrogé en premier avant de faire une requête dns sur les serveurs d’adresse du web.
Ainsi, pour chaque nom configuré dans ce fichier avec une adresse ip après un espace, on ouvrira une connexion à l’adresse ip indiquée en prenant le pas sur la réponse des serveurs DNS. L’intérêt est ainsi évident, il permet de « faire croire » avec votre machine qu’un site est présent sur un serveur plutôt qu’un autre, permettant ainsi de tester un site sur un nouveau serveur avant une migration par exemple !

En modifiant le fichier hosts, vous pourrez également :
Interdire l’accès à certains sites,
accélérer l’accès aux sites que vous préférez et dont vous connaissez l’adresse IP,
contourner l’interdiction d’accès à des sites de sécurité provoquée par certains programmes nuisibles.

Changer le fichier hosts est simple, gratuit, inoffensif et réversible.
Comment modifier le fichier hosts ?

Le fichier hosts original se trouve ici :

Sous Windows :
C:\WINDOWS\system32\drivers\etc\hosts

Pour modifier le fichier sous Windows, la première chose à faire est d’ouvrir votre éditeur de texte préféré, tel que le bloc note, en mode administrateur. Ceci se fait en naviguant dans le menu démarrer -> click à droite par exemple sur le WordPad -> Exécuter en tant qu’administrateur. Une fois l’éditeur de texte ouvert, aller dans Fichier -> Ouvrir et naviguer jusqu’au fichier host (C:\WINDOWS\system32\drivers\etc\hosts).

Sous MacOs et Linux :
/etc/hosts

Pour modifier le fichier sous MacOs, voici ce qu’il faut faire :

Ouvrir un Terminal, puis sudo nano /etc/hosts éditer le fichier, CTRL+X puis Y pour quitter. Au besoin si vous rencontrez des problèmes de droits sur le fichier,  il pourra être nécessaire de changer les droits du fichier en procédant de la façon suivante : sudo chmod a+w /etc/hosts

Il contient des lignes contenant des ips et des nom d’hote espacé par une tabulation, par défaut il est vide ou presque (127.0.0.1 localhost)
Pour ajouter une entrée il suffit donc d’ajouter une ligne contenant l’ip de destination, une tabulation et et le nom d’hôte comme par exemple :

87.98.190.151 www.demarcq.net